La science des connexions

scienceJe présentais ce matin pour un club d’affaires et un point portait sur le potentiel des connexions de notre groupe d’affaires. Parfois, on prend pour acquis que de participer à un groupe de réseautage à vocation de recommandation sera suffisant pour générer des résultats. Ce n’est pas tout à fait le cas… En fait, c’est un bon point de départ… Mais regardons la science derrière les connexions.

Le potentiel d’un groupe se mesure en partie grâce aux connexions possibles. Une règle mathématique détermine que le nombre de liaisons possibles entre les individus d’un groupe est le carré du nombre d’individus.

25 membres au sein d’un groupe offre donc un potentiel de 625 connexions possibles. (25²)

Si une personne est désengagée et ne participe pas… L’impact d’une seule personne 24² = 576, correspond à une baisse considérable en rapport au 625, et ce, si une personne est désengagée.

Un groupe d’une quinzaine de personnes connaît seulement 225 connexions potentielles alors qu’un groupe de 35 verra son potentiel augmenter à 1225 possibilités.

L’impact de chaque membre d’un groupe est significatif lorsqu’on pratique le marketing par recommandations au sein de groupes d’affaires.

Le point qui fait la plus importante différence est selon moi, est le niveau d’engagement de chacun. Plus de membres engagés offrira davantage d’opportunités potentielles de qualité.

 

Catégories :  Marketing par recommandation - Réseautage d'affaires

Leave a Reply